Sélectionner un page

Qu’est-ce que l’impôt non résident en Espagne (IRNR) | Qui doit le payer?

L’impôt des non-résidents en Espagne ou IRNR, on vous dit tout.

Vous achetez un bien immobilier en Espagne, sur la Costa Brava ou ailleurs. Il est important de connaître les différentes taxes et impôts que vous allez payer suite à votre achat. L’IRNR (Impuesto sobre la Renta de No Residentes), ou impôt sur le revenu des non-résidents en fait partie. Qui concerne t-il exactement?

Vous êtes propriétaire d’une résidence en Espagne, vous êtes redevable de l’IRNR

En effet, que vous dégagiez ou non des revenus locatifs de votre résidence, vous êtes redevable de l’IRNR. Tous les étrangers non résidents (domicile fiscal dans un autre pays) doivent déclarer les revenus qu’ils ont perçus au cours de l’année et/ou le bien immobilier qu’ils possèdent sur le territoire espagnol.

Comment est constituée la base imposable de l’IRNR

– Si vous avez acheté un bien immobilier mais que vous ne le louez pas, la base imposable sera de 1,1% à 2% de la valeur cadastrale du bien immobilier. Depuis l’exercice 2016 le taux est à 19%.
– Si vous tirez des revenus de votre résidence en Espagne la base imposable s’établit en procédant à la différence entre les revenus locatifs que vous avez perçus et les frais que vous avez engagés dans la propriété. Le taux est identique que précédemment.

Comment payer l’IRNR

Attention, vous ne recevrez pas d’avis de déclaration ou paiement. Vous devez remplir vous même votre déclaration d’impôt chaque année (ou trimestre) et la présenter à l’Office National des Impôts (Hacienda).

Dernièrement